lesoirimmo

Philippe Albert: «Difficile, vu les circonstances, d’exiger des étincelles»

Philippe Albert

1) « Trop de bouleversements pour les automatismes »

Les Diables ont encore pu donner le changer en première période, mais plus en seconde. Logique, à la fois compte tenu des absences et ensuite en raison de la volonté de ne pas s’exposer inutilement. Avec un score de 0-1, un accident de parcours est si vite arrivé. Au rayon des satisfactions, je pointerais Saelemaekers et bien entendu Praet, auteur d’un but qui rapporte à lui seul les trois points dont la Belgique avait besoin à Kazan. Pour le reste, difficile, vu les conditions entourant ce deuxième voyage en moins d’une semaine, d’exiger des étincelles de la part de cette équipe belge composée, vous l’avez écrit la veille du match dans vos colonnes de bric et de broc. Dans des rencontres et des circonstances pareilles, seul le résultat compte.

2) « On a vu l’ombre de Lukaku planer sur Kazan »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct