lesoirimmo

Le tribunal se dit incompétent dans le dossier opposant un «coronaseptique» à Marc Van Ranst

belgaimage-179423093-full

Le tribunal correctionnel de Malines s’est déclaré incompétent jeudi dans le traitement en référé de l’affaire opposant le Néerlandais Willem Engel au virologue Marc Van Ranst. Il estime que le dossier relève du délit de presse qui, en Belgique, est jugé aux assises.

Willem Engel avait assigné Marc Van Ranst en justice pour diffamation. Il lui reprochait de l’avoir qualifié d’escroc, de coronasceptique et d’extrémiste, sur Twitter et dans la presse. Le camp de M. Engel estimait que cela avait porté au préjudice du Néerlandais, l’avait exposé à un mépris du public, et que de tels propos sortaient du champ de la liberté d’expression.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct