lesoirimmo

Procès des attentats de Paris: Salah Abdeslam dédouane certains de ses coaccusés, l’audience est suspendue

CORRECTION-FRANCE-ATTACKS-TRIAL-JUSTICE

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos ayant frappé la France le 13 novembre 2015, a de nouveau intempestivement pris la parole pour dédouaner trois de ses coaccusés, au début du deuxième jour du procès à Paris de ces attentats.

« Ils m’ont rendu des services alors qu’ils ne savaient rien du tout » au sujet des attentats du 13-Novembre, a clamé Salah Abdeslam. « Ils sont en prison et n’ont rien fait », a-t-il ajouté, avant que son micro ne soit coupé par le président de la cour d’assises spéciale, qui a ensuite suspendu l’audience.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct