lesoirimmo

La hausse du PIB belge devrait encore accélérer au 3e trimestre (2)

Cette dernière s'attend à ce que la croissance de la consommation des ménages soit encore plus importante au troisième trimestre, "en particulier vu que plusieurs mesures restrictives la freinaient encore dans les premières semaines du deuxième trimestre".

L'indicateur de confiance des chefs d'entreprise reste à un niveau plus élevé qu'avant la crise et les investissements des entreprises devraient connaître une nouvelle accélération au troisième trimestre.

En revanche, la contribution des exportations nettes à la croissance du PIB redeviendrait légèrement négative au troisième trimestre. En effet, la vigueur de la demande intérieure stimulerait les importations, tandis que le ralentissement de la demande de produits manufacturés en particulier devrait brider la croissance des exportations à court terme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct