lesoirimmo

Le festival Factory à Liège: une usine à découvertes théâtrales

«Les dévorantes» de et par Sarah Espour.
«Les dévorantes» de et par Sarah Espour. - Goldo Dominique Houcmant

En 2020, la petite équipe de Home prenait tout le monde par surprise au Festival Factory à Liège. Un travail sur la lenteur et le passage du temps. De jeunes comédiens jouant en play-back les interviews de pensionnaires de maison de retraite. A priori, rien d’excitant. À l’arrivée, un pur bijou, à la fois drôle et bouleversant. Quelques mois plus tard, le spectacle était couronné par les Prix Maeterlinck de la critique. Une fois encore, serait-on tenté d’écrire. Car depuis sa première édition en 2015, à l’initiative du Festival de Liège, Factory n’a jamais cessé de nous offrir une succession de découvertes que l’on a parfois vu grandir d’édition en édition.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct