lesoirimmo

Perruques médicalisées: la TVA passe de 21 à 6%

Isabelle Navarra ne conseille jamais la perruque médicalisée la plus chère. Tout dépend de l’usage que chacune ou chacun veut en faire.
Isabelle Navarra ne conseille jamais la perruque médicalisée la plus chère. Tout dépend de l’usage que chacune ou chacun veut en faire. - Roger Milutin.

Passer la TVA de 21 à 6 % sur les prothèses capillaires médicales n’était pas vraiment une demande du secteur, qui préconisait plutôt un meilleur remboursement de l’Inami, mais cela reste évidemment une excellente nouvelle. D’autant plus qu’il n’y a pas de tiers payant pour les perruques et que c’est parfois compliqué de devoir sortir 500 euros quand le salaire est déjà diminué après de longs mois de thérapie. » Isabelle Navarra est onco-esthéticienne depuis dix ans à Lasne. Elle a choisi de réorienter sa vie dans ce secteur après avoir perdu plusieurs proches. A l’étranger, elle a découvert une approche plus centrée sur le bien-être. Elle a suivi une formation en accompagnement oncologique et a été conseillère auprès de la Fondation contre le cancer. Dans son centre « Rester femme », qui s’adresse aussi aux hommes, elle est ainsi à même de fournir de précieux conseils sur les perruques médicalisées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct