lesoirimmo

Le 11-Septembre, 20 ans après: et plus jamais on ne prit l’avion «comme avant»

Un écran montrant un système d'imagerie thermique à l’Aéroport international Ben Gourion près de Tel Aviv, en Israël.
Un écran montrant un système d'imagerie thermique à l’Aéroport international Ben Gourion près de Tel Aviv, en Israël. - Ronen Zvulun/Reuters

L’aviation est très malheureusement intrinsèquement liée aux attentats du 11 septembre 2001. Les images des deux Boeing percutant successivement les deux tours du World Trade Center à New York sont restées imprimées à jamais dans les esprits de toutes celles et tous ceux qui les ont vues, souvent quelques minutes à peine après les faits.

Puis sont venues s’ajouter les images de l’attentat contre le Pentagone, à Washington, étant lui aussi le résultat du détournement d’un avion par des terroristes qui avaient surgi dans le cockpit pour en prendre les commandes. Avant que la séquence ne se clôture par ces images, encore, des débris calcinés d’un avion écrasé dans la campagne de Pennsylvanie, détourné quant à lui de sa cible par une révolte de certains passagers alors informés du sort funeste qui leur était réservé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct