lesoirimmo

La Commission juge des aides à Alitalia illégales, mais valide la distinction avec ITA

Les deux prêts jugés anticoncurrentiels par la Commission avaient été accordés par l'Italie en mai puis en octobre 2017, quand la compagnie aérienne Alitalia était en cruel manque de liquidités. Depuis, sa situation ne s'est pas rétablie et la compagnie italienne cessera tous ses vols en octobre. Une partie de ses activités et de sa flotte va être reprise par ITA, nouvelle entité détenue par l'autorité publique italienne. 

Rome avait bien préparé son dossier, négociant les différents aspects de cette "relance" avec la Commission. Cette dernière a ainsi confirmé vendredi qu'ITA est suffisamment différente d'Alitalia: il y a "discontinuité économique", et la dette de la grande soeur ne sera donc pas transférée à la nouvelle entité. 

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct