lesoirimmo

La grève se poursuit chez Renewi après la découverte d'une caméra espion dans un camion

Jeudi matin, les employés ont remarqué une caméra espion installée dans un camion spécifique et ont décidé de ne pas se mettre au travail. La caméra avait été placée à cet endroit dans le cadre d'une enquête visant une seule personne qui a entre temps été licenciée. Une communication aux travailleurs a suivi vendredi matin, mais, selon Jeroen Vleugels, secrétaire de la centrale générale FGTB - Limbourg, celle-ci n'a fait qu'exacerber la grogne dans l'entreprise de traitement de déchets.

"Lors de la réunion avec la direction locale jeudi, nous avons senti qu'il y avait quand même de la compréhension. Maintenant, la direction nationale est également venue nous parler mais cela n'a pas résolu le problème", déclare M. Vleugels. "Les travailleurs ont exigé des excuses et voulu une garantie qu'aucune caméra ne serait utilisée à l'avenir. La direction l'a garanti verbalement mais n'a pas voulu le faire par écrit."

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct