lesoirimmo

Le Port autonome de Charleroi espère la création de 500 emplois sur son site AMS Sud

Parmi les entreprises qui ont obtenu leur concession ou leur option, on retrouve le Groupe weerts, l'Intercommunale de santé publique du pays de Charleroi (ISPPC), la Société Coopérative Agricole de la Meuse (SCAM) et Gazonor. Les projets proposés par ces entreprises devront, durant les prochains mois, passer par une série d'étapes, notamment la demande d'un permis d'urbanisme.

"Une fois ces projets concrétisés, cette zone portuaire permettra la création de plusieurs centaines d'emplois dans le secteur agroalimentaire, avec en plus une vraie logique d'économie circulaire dont nous pouvons être fiers", se réjouit le président du conseil d'administration du Port autonome de Charleroi, Christian Laurent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct