lesoirimmo

Deauville: la vie, l’amour et la mort au cœur du 50e film de Claude Lelouch

Nouvel hommage à Jean-Paul Belmondo lors de la présentation du 50e film de Claude Lelouch (photo) au Festival de Deauville.
Nouvel hommage à Jean-Paul Belmondo lors de la présentation du 50e film de Claude Lelouch (photo) au Festival de Deauville. - D.R.

Pour Jean-Paul, hip, hip, hip… », lança Claude Lelouch avec émotion aux 1.500 personnes venues voir son cinquantième film. Et c’est toute une salle debout qui rendit un nouvel hommage à Bébel, avant de découvrir, dans le cadre de la section « fenêtre sur le cinéma français » du 47e Festival de Deauville, L’amour, c’est mieux que la vie, avec Gérard Darmon, Sandrine Bonnaire, Elsa Zylberstein, Philippe Lellouche, Kev Adams, entourant le réalisateur sur scène. Car une chose est évidente avec Lelouch qui aime les films choraux, c’est l’amour que lui portent les acteurs et leur bonheur à tourner avec lui. Tous sont unanimes. Après avoir montré que les histoires d’amour sont éternelles dans Les plus belles années d’une vie, Lelouch prouve que même avec la ligne d’arrivée en ligne de mire, l’amour peut vous rattraper.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct