lesoirimmo

Pass sanitaire à Bruxelles: comment en est-on arrivé là?

Le vaccibus sur le parking du magasin Action de Molenbeek le 30 août. Bilan: 800 vaccinés. C’est toujours bon à prendre.
Le vaccibus sur le parking du magasin Action de Molenbeek le 30 août. Bilan: 800 vaccinés. C’est toujours bon à prendre. - Belga.

À partir du 1er octobre à Bruxelles, il ne devrait plus être possible d’entrer dans un resto, une salle de fitness ou un cinéma sans éviter la case « contrôle sanitaire ». Comme pour les voyages depuis fin juin et les grands événements depuis le 15 août, le « nouveau normal » consistera à présenter au serveur, vigile ou autre responsable, un QR code indiquant que l’on est vacciné contre le coronavirus ou que l’on s’est fait tester préalablement. Une nouvelle étape dans la vie dystopique que nous menons depuis un an et demi. Une étape qui s’ajoute à l’obligation vaccinale décidée pour les soignants lors du dernier Comité de concertation. Sans compter les voix politiques chaque jour un peu plus nombreuses pour prôner la vaccination obligatoire généralisée, de Paul Magnette à l’ex-présidente du VLD, Gwendolyn Rutten. Même Sophie Wilmès (MR) souhaite que l’on ouvre le débat.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct