lesoirimmo

Attentats de Paris: les tombes de trois djihadistes rendues identifiables par erreur à Bruxelles

Funérailles de Brahim Abdeslam, l’un des terroristes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, au cimetière d’Evere à Bruxelles.
Funérailles de Brahim Abdeslam, l’un des terroristes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, au cimetière d’Evere à Bruxelles. - Belga.

Alors que le procès des attentats du 13 novembre 2015 a débuté à Paris la semaine dernière, la Ville de Bruxelles a dû gérer un souci au cimetière multiconfessionnel de Bruxelles. En effet, Brahim Abdeslam (frère de Salah Abdeslam), Bilal Hadfi et Chakib Akrouh, trois des terroristes belges du 13 novembre 2015, y sont enterrés. Leur tombe a été anonymisée pour éviter toute forme de tourisme macabre ou d’idolâtrie.

Mais pendant quelques jours, les tombes ont pu être identifiables, rapporte la RTBF. Le site internet du cimetière a mis en place un système permettant aux proches de localiser les tombes des 5.000 défunts, y compris celles des trois terroristes. Les internautes ont donc pu avoir accès à la parcelle, à l’allée ainsi qu’au numéro de la tombe des trois individus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct