lesoirimmo

Ensival: Thomas Fraipont avait «réfléchi à tout ce qui peut arriver, mais pas à une catastrophe comme celle-ci»

Thomas Fraipont, le patron de X-Pack, a dû se rendre à l’évidence, son entreprise n’était pas assurée contre les risques d’inondations: «Nous sommes en zone non inondable...»
Thomas Fraipont, le patron de X-Pack, a dû se rendre à l’évidence, son entreprise n’était pas assurée contre les risques d’inondations: «Nous sommes en zone non inondable...» - Michel Tonneau.

Les 14 et 15 juillet derniers, les eaux en furie de la Vesdre ont quitté l’agglomération de Verviers par Ensival, le faubourg populaire et industriel qui a longtemps concentré bon nombre d’industries lainières. Deux mois plus tard, la place du village reste dévastée. Les victimes sont toujours accueillies sous les tentes de la Croix-Rouge. Les commerces sont fermés ou tentent vaille que vaille de fonctionner dans des abris de fortune. A la rue des Chapeliers, l’entreprise X-Pack a elle aussi été ravagée.

Quand on pénètre dans les locaux de la société dirigée par Thomas Fraipont, on comprend vite l’ampleur du désastre : partout, la crue a laissé sa marque sur les murs et les machines, dans les bureaux, et plus loin dans les entrepôts de stockage. Au bas mot, deux ou trois mètres d’eau ont littéralement envahi l’entreprise que, deux mois plus tard, le personnel et des sociétés spécialisées continuent à nettoyer de fond en comble, un travail titanesque.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct