lesoirimmo

Chaudfontaine: les sœurs Mackels se disent «avoir été chanceuses malgré tout»

Sophie et Charlotte Mackels veulent croire dans le futur de leur société Dagobert, même si l’atelier a été complètement détruit.
Sophie et Charlotte Mackels veulent croire dans le futur de leur société Dagobert, même si l’atelier a été complètement détruit. - J.-L.B.

Deux mois après les inondations, les balafres restent encore bien visibles dans Chaudfontaine, notamment le long de l’avenue Général-Jacques où des containers sont toujours présents à front de rue, et où les travaux de déblaiement, de rénovation et un certain abandon s’entrecroisent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct