lesoirimmo

Le changement climatique pourrait pousser 216 millions de personnes à migrer d’ici 2050

PHOTONEWS_10927148-017
Photo News

Jusqu’à 216 millions de personnes pourraient migrer d’ici 2050 dans le monde pour fuir les effets néfastes du changement climatique tels que la baisse de la production agricole, la pénurie d’eau et la hausse du niveau de la mer, un phénomène qui n’est toutefois pas irréversible, selon la Banque mondiale.

L’institution de Washington a publié un rapport lundi complétant le premier du genre dévoilé en 2018 qui s’était alors focalisé sur trois régions du monde : l’Afrique subsaharienne, l’Asie du sud et l’Amérique latine. Elle avait alors projeté 143 millions de « migrants climatiques » d’ici 2050 pour ces parties du monde en développement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct