lesoirimmo

Erika Vlieghe sur le port du masque: «Après 25.000 morts, on se doit d’être prudent»

d-20201210-GK9DRH 2021-09-12 20_34_01

Un retour en présentiel dans toutes les écoles, une réouverture des discothèques et bientôt, la fin du port du masque en toutes circonstances ? « Pas si vite », tranchent les experts qui voient d’un mauvais œil la proposition mise sur la table par certains politiques, le Premier ministre Alexander De Croo en tête. L’infectiologue et présidente du GEMS Erika Vlieghe fut la première à fustiger une idée qui ferait croire à un retour à la vie normale. « L’épidémie n’est pas terminée, le virus est toujours là même si aujourd’hui, une grande majorité de gens sont vaccinés, dit-elle. La période qui arrive, à savoir l’automne et l’hiver, va nous servir de stress-test pour savoir si toutes les digues que nous avons mises en place pour contenir le virus sont suffisantes. Il y a la vaccination bien sûr mais aussi d’autres mesures comme la ventilation à l’intérieur des bâtiments et aussi le port du masque dans des circonstances bien précises où il peut être une barrière supplémentaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct