lesoirimmo

Au Barça, désormais orphelin de Lionel Messi, le collectif doit primer

PHOTONEWS_10939759-006
News

On ne remplace pas Lionel Messi, le meilleur joueur de l’histoire du club, auteur de 672 buts. En juin dernier, alors que la prolongation du contrat du « diez » semblait encore possible, Ronald Koeman avait conjuré l’éventualité qu’il s’en aille. « Je n’imagine pas un Barcelone sans Messi. » Devant le fait accompli, d’imagination, le technicien néerlandais va devoir en déployer des trésors pour compenser l’absence d’un talent individuel sans égal. Forcément, la parade ne saurait être que collective.

Plutôt qu’égrener les records du sextuple Ballon d’or ou projeter dans son souvenir les actions géniales de l’Argentin, tâche qu’il laisse volontiers aux inconsolables « aficionados », Koeman regarde devant lui. « Cela prendra deux, trois ans, je ne sais pas exactement, mais on parviendra à boucher le trou financier avec les autres. On a de quoi faire. À commencer par Memphis Depay, il a tout pour réussir ici, la personnalité et le caractère. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct