lesoirimmo

Inondations: six sinistrés nous racontent leur histoire

La maison familiale de Sophie est resté debout, mais tout est à refaire.
La maison familiale de Sophie est resté debout, mais tout est à refaire. - J.-L. B.

La date est facile à retenir, c’est l’avantage : le 14 juillet dernier, un mercredi, alors que la France célébrait sa fête nationale, des pluies diluviennes tombaient sur le sud de la Belgique et poussaient rus, ruisseaux et rivières hors de leurs lits. La Meuse elle-même se faisait menaçante. Depuis le début de la semaine, les bulletins météo annonçaient une « drache », nationale elle aussi. Deux mois plus tard, il faut éviter de fanfaronner : personne n’avait prévu un tel déluge et les conséquences mortelles qu’il allait provoquer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct