lesoirimmo

«Don’t breathe 2»: et on s’étonne que ça s’essouffle…

don-t-breathe-2.20210826114407

Seattle, ses quartiers paumés, ses immeubles à l’abandon... c’est dans ce décor pour grands dépressifs que Norman Nordstrom, l’ancien des Seals devenu aveugle (joué par un Stephen Lang toujours impressionnant de présence physique), est venu s’installer avec la petite Phoenix. Après, lui dit-il, le décès de sa mère. Il lui donne cours, lui apprend à survivre, n’aime pas trop qu’elle aille en ville. « J’ai déjà perdu une fille, un jour. Je ne veux pas te perdre toi aussi. » Et quand elle lui répond qu’elle se sent seule, il lui rétorque qu’elle ne sait pas ce qu’est la solitude ! Un jour, ou plutôt une nuit, trois voyous qui rôdaient dans le secteur pénètrent dans sa maison…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct