lesoirimmo

«Dune»: l’adaptation la plus intelligente

«Ce serait bizarre si nous ne réalisions pas la deuxième partie», admet Denis Villeneuve. «J’en serais triste mais pas détruit: j’ai pris la précaution de mettre beaucoup de mes envies et de mes rêves dans ce film-ci. Les voir à l’écran me remplit de joie!»
«Ce serait bizarre si nous ne réalisions pas la deuxième partie», admet Denis Villeneuve. «J’en serais triste mais pas détruit: j’ai pris la précaution de mettre beaucoup de mes envies et de mes rêves dans ce film-ci. Les voir à l’écran me remplit de joie!» - Warner Bros

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct