lesoirimmo

Moins de risque de burn-out grâce à une organisation hybride du travail, selon Idewe

Dans le cadre de son étude, le service a interrogé 1.299 travailleurs, principalement des employés, et des dirigeants d'entreprise. Parmi les personnes qui ne bénéficient d'aucun aménagement du travail flexible ou d'un aménagement limité, 7% ont un risque accru de burn-out et 78% éprouvent de la satisfaction au travail. Selon Idewe, les personnes dont le régime de travail est bien davantage hybride obtiennent des résultats nettement meilleurs à cet égard: 2% courent un risque plus élevé d'épuisement professionnel et 84% éprouvent de la satisfaction au travail.

"Ces chiffres ne signifient évidemment pas que les entreprises qui introduisent le travail hybride verront automatiquement une augmentation du bien-être de leurs travailleurs", explique Lode Godderis, CEO d'Idewe. "Mais nous pouvons affirmer qu'un environnement de travail hybride est aujourd'hui un bon cadre dans lequel nous pouvons optimiser ce bien-être de plusieurs manières."

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct