lesoirimmo

La «Lettre d’Ivan De Vadder»: la dernière chance pour Bart De Wever

La journée des familles organisée par la N-VA à Plopsaland, le 12 septembre, fut aussi l’occasion de célébrer les 20 années d’existence du parti.
La journée des familles organisée par la N-VA à Plopsaland, le 12 septembre, fut aussi l’occasion de célébrer les 20 années d’existence du parti. - Belga

Il y a exactement 20 ans, le 15 septembre 2001, le parti nationaliste Volksunie éclate. Ce jour-là, le groupe « Vlaams-Nationaal », mené par Geert Bourgeois, remporte le référendum auprès des membres du parti. Avec un résultat de 47,18 % des voix, « Vlaams-Nationaal » se définit comme l’héritier de la Volksunie, en se baptisant « Nouvelle Volksunie ». Un des autres groupes, le « Groupe Futur » de Bert Anciaux, conteste ce choix. Il y avait effectivement un accord pour faire disparaître le nom « Volksunie » si aucun des groupes n’obtenait 50 % des votes. Le 13 octobre 2001, le nouveau parti rassemble 300 personnes dans la salle de conférences du Parlement flamand, et se baptise « Nieuw-Vlaamse Alliantie », ou N-VA.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct