lesoirimmo

Catastrophe du Bois du Cazier: l’ADN pour identifier 17 victimes

En 1956, la catastrophe du Bois du Cazier avait fait 262 victimes.
En 1956, la catastrophe du Bois du Cazier avait fait 262 victimes. - archives le soir.

Cela fait 65 ans que le mystère demeure et plane sur les corps de 17 des 262 victimes de la catastrophe du 8 août 1956 au Bois du Cazier. Si l’identité des 262 victimes ne fait pas de doutes, 17 noms n’ont pu être mis avec certitude sur les corps adéquats, ces 17 mineurs ayant été ensevelis ensemble sur une parcelle du cimetière de Marcinelle.

« L’appropriation de leur mort ne fut dès lors pas possible pour leurs familles », explique le directeur du Bois du Cazier, Jean-Louis Delaet. Ils seraient demeurés dans cet anonymat s’il n’y avait pas eu le combat du fils de l’un d’entre eux. Il y a deux ans, en février 2019, Michele Cicora, qui avait quatre ans lors de la catastrophe dans laquelle disparut son père Francesco, a adressé une demande au ministre italien des Affaires étrangères afin que des tests ADN soient effectués sur la dépouille des 17 anonymes afin de déterminer quel corps est celui de son père.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct