lesoirimmo

Les mesures de soutien dont la prolongation est controversée

Voici les mesures qui font l’objet d’un désaccord quant à leur prolongation.

Le chômage temporaire

Dès le début de la crise du covid, le gouvernement fédéral a permis aux entreprises touchées par les fermetures ou la baisse d’activité de bénéficier du chômage pour force majeure, dans une version adaptée, qui leur permet de mettre tout ou partie de leur personnel en chômage à temps plein ou partiel, afin d’éviter les licenciements. Les travailleurs concernés perçoivent 70 % de leur salaire plafonné (à 2.754 euros brut) plus un montant de 5,63 euros par jour. Cette mesure est en vigueur jusqu’au 30 septembre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct