lesoirimmo

Tim Wellens en terrain connu

Le GP Wallonie innovera donc avec deux ascensions de la citadelle par un côté inédit (et plus difficile) au bout de 208 kilomètres, ce qui n’est pas banal pour une semi-classique. La concurrence d’épreuves par étapes au Luxembourg et en Slovaquie n’enlève rien au plateau au sein duquel on relève la présence de plusieurs anciens vainqueurs : Van Avermaet, Wellens, Gallopin, Bakelants mais pas le dernier en date, le Letton Krists Neilands qui avait surpris les Belges dans un sprint anticipé sur les hauteurs de Namur en… 2019. Le dossard numéro un a donc été attribué à Ben Hermans, pour l’équipe Isräel Cycling, un vainqueur potentiel vu sa forme affichée à Trento.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct