lesoirimmo

Schumann, Gounod, Bizet: longtemps oubliés, des trésors musicaux resurgissent à Genève

Reproduction d’une page de l’arrangement pour piano écrit par Bizet d’après des scènes de bal écrites par Massenet.
Reproduction d’une page de l’arrangement pour piano écrit par Bizet d’après des scènes de bal écrites par Massenet. - Fondation Martin Bodmer

C’est une poignée de feuilles à peine, mais leur valeur patrimoniale est aujourd’hui inestimable. En suivant leurs trames et leurs contours, le regard est tout d’abord attiré par les morsures du temps qui les décorent : des taches d’humidité par ci, une notation dans une encre qui a quelque peu perdu de sa vigueur initiale par là. Et partout ailleurs, ce teint sépia qui confère aux objets un charme auquel on ne résiste pas.

Ces documents manuscrits, ces partitions parfois difficiles à déchiffrer, sont les témoins d’une histoire saisissante. Ils portent la signature de compositeurs dont on pensait tout connaître ou presque de leurs créations et de leurs faits et gestes. Schumann mais aussi Gounod et Bizet ont noirci un jour ces partitions qui ont fini plus tard par tomber durablement dans l’oubli.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct