lesoirimmo

Coronavirus - La crise sanitaire accélère la mutation du marché des bureaux bruxellois

L'un des employeurs emblématiques de la capitale, la Commission européenne, a annoncé au printemps vouloir abandonner deux de ses sites majeurs afin de réduire de 25 à 30% la surface occupée. Les fonctionnaires sont moins nombreux à se déplacer pour travailler depuis le début de la crise sanitaire. La Région de Bruxelles-Capitale, quant à elle, veut pérenniser deux à trois jours de télétravail par semaine pour son personnel.

"Le marché devait se consolider, mais la crise du coronavirus est arrivée et a fait basculer la situation", indique Sophie Coekelberghs, chargée de mission chez Perspective.brussels. L'année dernière, 7,7% des bureaux étaient vacants, contre 7,5% en 2019.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct