lesoirimmo

Cyclisme: les futurs équipiers de Wout van Aert vont bien

Christophe Laporte a devancé Warren Barguil et Tosh Van Der Sande.
Christophe Laporte a devancé Warren Barguil et Tosh Van Der Sande. - Belga

L’approche inexorable des championnats du monde attire la convoitise des coureurs dans la préparation de ceux-ci. Aucune course n’est négligée, malgré des conditions climatiques exécrables, comme ce fut le cas mercredi entre Aywaille et Namur. Les acteurs, sélectionnés ou non, se donnent à fond, ils préfèrent cela à l’entraînement, a fortiori au mois de septembre. Car l’entraînement, c’est bon pour l’hiver, la reprise, mais plus maintenant. Là, dans l’immédiat, le coureur se juge par ses jambes, elles sont bonnes ou pas, et les sorties en dehors de la compétition n’y changeront rien.

Ainsi, en dépit d’une double ascension de la citadelle de Namur empruntée dans l’autre sens, l’affaire s’est jugée entre puncheurs et même sprinters. C’est dire l’intensité de la course, malgré ses difficultés climatiques. Morts de faim, désireux d’appuyer là où cela fait mal, peut-être pour la dernière fois de la saison en ce qui concerne certains, les acteurs ont tout donné.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct