Le White Star au bord du renoncement

John Bico va sans doute jeter l’éponge. © Belga
John Bico va sans doute jeter l’éponge. © Belga -

Comme un énième pied de nez à ce feuilleton à multiples rebondissements et coups bas qui auraient pu inspirer les scénaristes de Dallas, John Bico a réuni la presse lundi au stade Edmond Machtens. Là, dans ce lieu chargé d’histoire(s), qui a été le théâtre des exploits sportifs du RWS Bruxelles, l’entraîneur et manager général du club étoilé a une nouvelle fois étalé toutes ses qualités d’orateur percutant dans le cadre du dossier du non-octroi de la licence professionnelle. Le but de cette conférence de presse ? Annoncer que si le White Star était obligé de repartir en D1 amateur, ce serait sans lui. Et que le club bruxellois n’utiliserait donc pas les recours légaux qu’il lui reste éventuellement à explorer, via les tribunaux civils, pour contester la décision rendue vendredi par la Cour belge d’arbitrage pour le sport (CBAS).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct