«Le 22 mars à Zaventem, on a tardé à laisser intervenir les services bruxellois»

Eric Labourdette, dirigeant du SLFP (Syndicat libre de la fonction publique), ici au milieu  d’une manifestation de pompiers en 2014.
Eric Labourdette, dirigeant du SLFP (Syndicat libre de la fonction publique), ici au milieu d’une manifestation de pompiers en 2014. - d.r.

La commission d’enquête passe de Zaventem à Maelbeek et, entre les deux, des questions demeurent. Après les auditions, lundi, ayant trait à la coordination des secours à l’aéroport national le 22 mars (Le Soir de mardi), les parlementaires, en séance publique à nouveau, entendent ce mercredi les responsables de métro bruxellois. Ils ne zappent pas pour autant. « En vue des recommandations que nous aurons à formuler au bout de notre mission, il faudra revenir sur le chapitre Zaventem, confie Georges Dallemagne (CDH), notamment sur les déclarations du docteur Mergny lundi soir en commission, lorsque le directeur médical des secours a pointé les problèmes de communication et le fait que les hôpitaux bruxellois avaient été barrés par le centre 112 de Louvain… »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct