Euro 2016: avec Benteke, Wilmots choisit la solution offensive

Entre le 13 mai 2014 et le 12 mai 2016, dates de l’annonce des deux premières sélections de Marc Wilmots pour la Coupe du monde brésilienne et l’Euro français, un même souci du contre-pied. S’il avait surpris tout son monde il y a deux ans en sortant le jeune et inconnu Divock Origi de son chapeau, c’est cette fois par le jeu des glissements que le sélectionneur a provoqué l’étonnement. Avec au bout du compte, à peine 14 rescapés de l’aventure sud-américaine, ce qui était bien évidemment inattendu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct