Elke Vanhoof, la fille au vélo

© Bruno D’Alimonte.
© Bruno D’Alimonte. -

Aujourd’hui est un bon jour. Elle ne se tient pas le genou, la clavicule, la main ou le dos, ces parties de son corps qui ont déjà tant morflé. Elke Vanhoof, teint diaphane, cheveux filasse et gabarit de puce sauteuse, marche droit et esquisse même un sourire dans cette salle de crossfit de Mol où elle vient booster son endurance/résistance et muscler ses cuisses. « Dans notre sport, il est rare de ne pas se blesser, avoue-t-elle avec un fatalisme obligé. Je connais ça depuis mes 15 ans. Le plus gênant, c’est de toujours devoir reconstruire après un arrêt forcé. Mais tant que je continuerai à progresser, il sera impossible de me décourager ! »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct