C’est vous qui le dites: refuser les migrants à Tournai, «c’est renier l’idéal socialiste»

C’est vous qui le dites: refuser les migrants à Tournai, «c’est renier l’idéal socialiste»

Le bourgmestre faisant fonction de Tournai, Paul-Olivier Delannois (PS), est furieux suite à la décision de Théo Francken, secrétaire d’État à l’Asile et aux Migrations. 450 à 790 migrants seront placés dans la caserne Saint-Jean à Tournai. Le bourgmestre s’oppose à une telle concentration et propose d’éparpiller les migrants entre les 589 communes que compte la Belgique.

C’est vous qui le dites

Dans vos commentaires sur Facebook et sur la page du soir, vous êtes assez mitigés face à la réaction de Paul-Olivier Delannois.

Francois Charlot s’en prend directement au bourgmestre et ne va pas par quatre chemins : «  Et vous vous dites socialiste ? Quand rejoignez-vous le MR ? Votre justification de refus est tout simplement une connerie sans nom  ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct