Musée d’Ixelles : Théo Van Rysselberghe, «Thé au jardin», 1903

Musée d’Ixelles : Théo Van Rysselberghe, «Thé au jardin», 1903

« Ce tableau de Théo Van Rysselberghe date de 1903, explique Anne Carre, responsable des collections du Musée d’Ixelles. C’est une des plus belles œuvres de la collection qui compte aussi dix ou quinze autres toiles du peintre, dont certaines de sa période marocaine et une qui représente l’église Sainte-Croix à Flagey. L’intérêt de cette œuvre réside dans la manière dont Van Rysselberghe aborde le néo-impressionnisme. C’est lui qui va introduire ce genre en Belgique. Mais les Belges ne vont jamais appliquer à la lettre la théorie de Seurat, y ajoutant leur touche personnelle. Un autre point intéressant vient du fait qu’il représente trois femmes occupées à des activités assez classiques. L’une coud, l’autre lit et la troisième semble perdue dans ses pensées. Il s’agit cependant de personnalités fortes de leur époque : la femme du peintre elle-même, une poétesse et une auteure de théâtre. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct