L’ex-otage française, Isabelle Prime: «On était sur le point de partir»

© AFP
© AFP

Isabelle Prime a atterri ce vendredi soir à Paris. Elle avait été enlevée au Yemen le 24 février dernier. Casquette sur la tête et lunettes de soleil, la jeune femme s’est exprimée quelques minutes après son arrivée.

Elle a souligné le soutien de la France : « Je savais que la France était derrière moi ».

Elle a aussi insisté sur l’importance de sa mission : « En France on a une éducation, on a un hôpital quand on est malade. Au Yémen ce n’est pas le cas ». Elle ajoute : « On a suivi les conseils de l’ambassade, on était sur le point de partir et ça s’est joué à deux semaines ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct