Liège: pour des repas sans pesticides

Le glyphosate utilisé comme pesticide est un «
cancérigène probable
» selon l’OMS. © D.R.
Le glyphosate utilisé comme pesticide est un « cancérigène probable » selon l’OMS. © D.R. - D.R.

Ces derniers temps, le glyphosate, une molécule que l’on retrouve dans le célèbre herbicide « Round up » de la multinationale Monsanto, est petit à petit banni de certains étals au fur et à mesure que les pouvoirs politiques prennent conscience de son impact négatif sur la santé. En 2015, l’Organisation mondiale de la santé a en effet catégorisé le glyphosate comme étant « probablement cancérigène ».

«  N’attendons pas que de nouvelles études scientifiques nous démontrent que d’autres pesticides sont néfastes pour la santé et privilégions une alimentation élaborée à partir de produits issus d’une agriculture qui bannit l’usage de ces produits », déclare le conseiller Vega François Schreuer qui, avec quatre de ses collègues du conseil communal de Liège – seul le MR n’a pas suivi –, lance une pétition intitulée « Pour des repas sans pesticides dans les crèches et les écoles de la Ville de Liège » (1).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct