Cigognes Hacker, fin XIXe siècle

© D.R.
© D.R.

Christian Hacker (Nuremberg, fin XIXe) est aux maisons de poupées ce que des artistes comme Picasso sont à la peinture. Parmi ses jouets, les plus petits sont parfois les plus rares car disparus avec le temps. C’est le cas de ces deux amulettes ou porte-bonheurs qui représentent une cigogne, non pas en poupée gigogne, mais en poupée recelant en son sein une ribambelle de mini-objets se rapportant au ménage (assiettes, bébé, hochets, couverts, etc.) et servant de cadeaux traditionnels pour les mariages ou les naissances.

Musée du Jouet, rue de l'Association, 24, 1000 Bruxelles, www.museedujouet.eu

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct