Jérôme Bosch, «L’adoration des mages», 1510

Jérôme Bosch, «L’adoration des mages», 1510

Ce triptyque, qui fait partie d’une série dont un exemplaire est exposé au musée du Prado à Madrid, est attribué à Jérôme Bosch. Le panneau central représente les rois mages offrant la myrrhe, l’or et l’encens à l’enfant Jésus assis dans le giron de sa mère, dans une ferme typiquement flamande. Sur le panneau de gauche (ouvert), saint Joseph puise de l’eau à la fontaine pour le bain du petit. Sur le panneau de droite est figurée la suite des rois mages.

Le tableau fut volé en 1973, quand il était encore dans le chœur de l’église. Un trou avait été percé dans un vitrail à gauche du chœur, d’où pendait une corde jusqu’au sol, six mètres plus bas. Un guet-apens fut tendu aux voleurs par la police quelques temps plus tard. Après cet incident, la fabrique d’église, propriétaire du tableau, décida de le confier à la Maison d’Erasme pour sa protection.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct