Le White Star menace d’attaquer pour propos racistes le manager des licences de l’UB, la Fédération conteste les faits dans un communiqué

John Bico et le White Star n’en ont pas fini avec la justice. © Photo News
John Bico et le White Star n’en ont pas fini avec la justice. © Photo News -

Le White Star Bruxelles demande à l’Union belge de football (URBSFA) et à la Pro League d’entreprendre des actions contre le manager de la Commission des licences Nils Van Brantegem, qui a tenu des propos racistes à l’encontre du manager et entraîneur du White Star, John Bico, selon le président du club Charles Simar. « Si l’URBSFA et la Pro League ne prennent pas leurs responsabilités, le WS entreprendra des actions en justice », a fait savoir le champion de division 2.

Charles Simar avait vertement critiqué l’URBSFA dans un communiqué de presse mercredi dernier. « Charles, qu’est ce que tu fais avec ce gros noir ? Avec Bico à tes côtés, tu n’obtiendras jamais la licence », ont été, selon M. Simar, les mots de Nils Van Brantegem le 2 mai, lorsque les Etoilés sont venus défendre leur dossier de licence devant la cour d’arbitrage du sport.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct