Mercato à l'étranger

Analyse Mercato: les équipes anglaises ne connaissent pas la crise

Le premier mercato de l’ère du coronavirus s’est clôturé lundi soir avec une baisse des dépenses de 38 % (50 pour le volume des transactions) dans les cinq grands championnats. L’Espagne la plus touchée ; l’Angleterre, au contraire, absolument insensible. Conséquences : la Liga brade ses « stars » ; la Serie A, elle, rivalise d’imagination en termes de formules d’achat.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner
Plus d'articles à la Une