Quand la vérité sort du crayon des enfants

Ce dessin d’une jeune Moldave de 11 ans a reçu le premier prix. Bujac Vlada y représente une jeune fille comme partagée en deux. © D.R.
Ce dessin d’une jeune Moldave de 11 ans a reçu le premier prix. Bujac Vlada y représente une jeune fille comme partagée en deux. © D.R.

Mieux vaut un bon dessin qu’un grand discours. La formule populaire s’avère sans doute d’autant plus pertinente lorsque le trait est celui d’un enfant. Dans le cadre de la grande conférence Eurochild, qui sera organisée en juillet prochain à Bruxelles, les talents artistiques des jeunes européens ont été sollicités. Un concours de dessins leur proposait de s’exprimer sur trois problèmes vécus par les enfants : la pauvreté, le placement en institution ou l’immigration.

Et leur choix est sans appel  : la problématique des réfugiés les touche particulièrement puisque l’immense majorité des quelque 112 dessins envoyés depuis 13 pays différents avait pour sujet cette question.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct