Euro: des écrans géants sous haute surveillance

Partout où des écrans géants seront installés, des mesures de sécurité drastiques seront prises afin d’éviter tout incident. © Lucie Carlier
Partout où des écrans géants seront installés, des mesures de sécurité drastiques seront prises afin d’éviter tout incident. © Lucie Carlier - Lucie Carlier.

L’Euro de football approche à grands pas. Pour au minimum trois matchs (et plus en cas de qualification), les supporters des Diables rouges s’apprêtent à faire la fête. Comme il y a deux ans lors du Mondial brésilien (qui voyait l’équipe belge renouer avec une grande compétition internationale), des écrans géants devraient fleurir un peu partout dans le pays, soit à l’initiative d’autorités publiques (généralement communales), soit d’organisateurs privés. Mais depuis juin 2014, les choses ont changé : les attentats de Bruxelles et de Paris ont entraîné un relèvement de la menace au niveau 3 pour l’ensemble du pays. Dans ces conditions, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) a diffusé une circulaire aux bourgmestres du pays pour les aider à organiser et assurer la sécurité de ces événements festifs. Il y rappelle notamment la nécessité pour les autorités communales de procéder à une analyse de risques, en concertation avec les différents services de sécurité, avant de donner l’autorisation requise.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct