Le dopage génétique, danger ou fantasme?

© Photo News
© Photo News

On en parle depuis plus d’une décennie… sans l’avoir jamais observé. Le dopage du futur, dit-on, sera génétique ou ne sera pas. A l’heure où le sujet est plus que jamais d’actualité avec les réanalyses des échantillons des JO de 2008 et 2012 et leurs 31 et 23 nouveaux cas positifs, le vrai danger résiderait, dit-on, ailleurs, dans l’altération possible du patrimoine génétique que pourraient être tentés d’appliquer sur des athlètes des chercheurs ou des entraîneurs peu scrupuleux pour améliorer leurs performances. Une dérive de la bien nommée thérapie génique, censée, elle, à terme, prévenir ou soigner des maladies jusqu’ici incurables en « corrigeant » des gènes déficients, une formidable avancée de la médecine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct