La Belgique est un paradis fiscal en Europe

Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt a été interpellé par le député PTB Marco Van Hees au sujet des nombreuses possibilités offertes par la Belgique pour éviter l’impôt.
Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt a été interpellé par le député PTB Marco Van Hees au sujet des nombreuses possibilités offertes par la Belgique pour éviter l’impôt. - Bruno D’Alimonte.

La Belgique, un paradis fiscal ? «  Non, une oasis fiscale  », plaisante Michel Maus, fiscaliste et professeur de droit fiscal à la VUB. De quoi s’agit-il donc cette fois ? D’une étude commanditée par la Commission européenne pour améliorer la connaissance de la législation et des pratiques fiscales des Etats-membres de l’UE. Pourquoi donc ? «  Parce qu’ils pourraient, dit la Commission, exposer les juridictions spécifiques à la planification fiscale agressive (PFA). Le sujet est haut placé dans l’agenda politique de l’OCDE/G20, de l’UE et d’un certain nombre de pays, lesquels ont multiplié les initiatives pour s’assurer que la fiscalité est là où est générée la valeur économique et où l’activité économique a été effectivement réalisée.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Économie