Un Diable, un match: Romelu Lukaku, la revanche du buffle

 Un Diable, un match: Romelu Lukaku, la revanche du buffle

«  Il va nous le faire, ce n’est pas vrai, il va nous le faire. Il va nous le faire  ». Un cri du cœur terminé par un rire de joie. «  C’est énorme ce qu’il nous fait. É-NO-RME !  » Cette phrase de Philippe Albert en direct nous procure toujours la même émotion quand on la réécoute. Elle colle à jamais à la campagne qualificative pour le Brésil et est rentrée dans les commentaires mythiques de ces moments télévisés sportifs. Au même titre que la Caïpirinha de Rodrigo Beenkens ou que l’ode à Stéphane Demol lors de l’épopée mexicaine en 1986. Rien qu’au son de sa voix, on sent le consultant de la RTBF content, transporté par l’événement. «  Dès qu’il a pris le ballon, j’ai eu le pressentiment qu’il irait jusqu’au but. S’il n’avait pas été au bout, j’aurais eu l’air d’une quiche  », sourit aujourd’hui Albert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct