Un Diable, un match: Christian Benteke, l’état de grâce

Un Diable, un match: Christian Benteke, l’état de grâce

Il y a ceux qui pensent que l’épopée belge trouve sa source en Autriche, d’autres qui vont pointer le début de la campagne qualificative de 2012 avec cette victoire au pays de Galles. Et puis, il y a ceux qui préfèrent faire du déplacement en Serbie le match pivot. «  Ce n’est pas une hérésie puisqu’il s’agit de la première démonstration de force sur la scène internationale. Gagner à Cardiff, ce n’est pas mal mais aller prendre les trois points à Belgrade, c’est encore plus fort  », dit Philippe Albert.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct