Un Diable, un match: Marouane Fellaini, mort de faim

Un Diable, un match: Marouane Fellaini, mort de faim

Les belles histoires commencent parfois par des immenses déceptions. Quand il apprend qu’il va débuter la Coupe du Monde sur le banc, Marouane Fellaini enrage. C’est vrai que, depuis son transfert à Manchester United, il n’avait plus une place de titulaire garantie. Vrai aussi qu’il avait connu quelques problèmes physiques avant de partir au Brésil. Mais cette Coupe du Monde, il l’avait préparée comme personne. Et voilà que le sélectionneur le met sur le banc. «  J’avais décidé d’avoir une équipe très technique avec Dembélé et Witsel. Je voulais avoir la possession de balle et j’avais de l’infiltration avec Chadli  », explique Marc Wilmots.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct