Fusionner les communes, quelle drôle d’idée!

Georges-Louis Bouchez (MR) plaide pour une fusion de Mons avec Quévy.
Georges-Louis Bouchez (MR) plaide pour une fusion de Mons avec Quévy. - AVPress.

La fusion des communes a quarante ans. Adoptée par une loi de décembre 1975, elle est devenue effective le 1er janvier 1977, mais elle a pris ses contours définitifs au cours de l’année 1976, avec les élections communales du 10 octobre qui ont chamboulé le paysage politique. En 1971, la Belgique comptait encore 2.359 bourgmestres. Six ans plus tard, ils n’étaient plus que 589, dont 262 en Wallonie.

Quatre décennies plus tard, alors que la plupart des communes sont soumises à une pression financière importante, un nouveau mouvement centripète est-il envisageable ? Il n’est en tout cas pas exclu : « En théorie, deux communes peuvent parfaitement déposer un projet de fusion sur la table du gouvernement, qui l’étudiera », explique Paul Furlan (PS), le ministre des Pouvoirs locaux.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct