Comment Coca influence la science

© AFP
© AFP -

L’industrie des sodas adopte-t-elle la stratégie des cigarettiers pour créer le flou autour de la nocivité de ses produits ? C’est ce que laisse entendre une enquête du New York Times, qui révèle que le numéro un des boissons, Coca-Cola, a financé par millions une fausse association citoyenne et scientifique qui plaide pour augmenter le niveau d’activité physique (lire par ailleurs). En quoi est-ce négatif ? Certains experts soulignent que les scientifiques embrigadés dans ce groupe le font en minimisant le poids de l’alimentation déséquilibrée dans les épidémies d’obésité et de diabète. Et que leur renom est instrumentalisé par l’industrie du soda, exactement comme les cigarettiers sont parvenus, pendant des décennies, à mettre le couvercle sur la nocivité de leur produit en finançant des « semeurs de doute » habilement positionnés. Une enquête qui intervient alors que se multiplient les initiatives pour taxer les boissons sucrées ou pour limiter leur promotion directe dans les écoles.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct